Comment utiliser le digital learning en classe ?

À l'heure où le digital est ancré dans nos vies, celui-ci s’impose dans l’enseignement grâce au digital learning.

Le digital learning, comme son nom l'indique, est une pratique qui consiste pour l'apprenant à apprendre en utilisant des outils digitaux. Contrairement aux idées reçues, cette pratique est utilisable en présentiel ou à distance. L’objectif ici étant de permettre aux étudiants d’apprendre en utilisant des outils numériques.

Pour ceux qui seraient encore hésitants quant aux avantages de cette pratique, nous vous avons justement rédigé un article sur les atouts du digital learning.

Si cette pratique possède de nombreux avantages, sa mise en place peut être difficile si on ne connaît pas les différentes étapes à respecter.

Pour cela, l’équipe Keykase vous a listé les différentes étapes à respecter afin d’utiliser le digital learning dans vos cours.

1. Fixer les objectifs

La première étape avant de se lancer dans le digital learning est de bien identifier le besoin pédagogique. Vous devez vous demander à quel besoin pédagogique de votre cours répond le digital learning, sur quel thème, chapitre ou leçon l’utiliser ? Cette phase de questionnement est primordiale, c’est ce qui permettra à vos actions d'être en accord avec les objectifs de votre cours.

Toujours dans l’objectif de cibler le besoin pédagogique, il est important de voir quel besoin ont vos élèves. Est ce que vos apprenants doivent gagner en autonomie, en professionnalisme ou encore en motivation ?

Tous ces éléments sont décisifs et donneront une orientation particulière à votre pratique du digital learning. En effet, les outils, supports et formats changeront en fonction des besoins de votre cours et de ceux de vos élèves. Par exemple, si vos étudiants doivent apprendre à travailler en groupe, l'outil vers lequel se tourner devra être collaboratif afin de permettre à vos élèves d’échanger entre eux.

 

2. Choisir ses outils

Choisir ses outils est l'élément décisif pour pratiquer le digital learning. En effet, si les outils choisis ne sont pas en accord avec les objectifs de votre cours ou des besoins de vos élèves, il sera compliqué de faire du digital learning un avantage pour votre cours.

Si par exemple votre objectif est de développer la pédagogie par projet à travers le digital learning, l'outil Glowbl peut être un très bon outil afin de faciliter la collaboration entre vos élèves.

Vous pouvez également superposer plusieurs outils et supports tout en veillant à leur compatibilité. Vous pouvez par exemple permettre à vos étudiants de réfléchir sur un challenge Keykase en digital learning grâce à l’application Glowbl.

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que les différents outils existants sont dans beaucoup de cas complémentaires et permettent d’assurer un bon suivi de vos étudiants.

Cependant, il faut toujours veiller à ce qu’il ne soient pas contradictoires et qu’ils ne soient pas trop nombreux afin de ne pas perdre vos étudiants.

C’est pourquoi il est important de bien fixer ses objectifs avant de sélectionner ses outils. De plus, il est important de choisir des outils ludiques et interactifs afin de motiver vos élèves à participer et s’impliquer dans leur apprentissage.

 

3.Analyser les retours des étudiants

La dernière étape, parfois négligée, est l’analyse des retours de vos étudiants. Cette étape est bien plus importante qu’elle en a l’air. Elle permet notamment de voir quels ont été les bénéfices du digital learning, ce qui a fonctionné ou pas. Bien plus qu’un simple retour, cela vous permettra d’adapter vos prochains cours aux difficultés rencontrées. Cette analyse vous donnera donc les clés pour optimiser votre cours en digital learning.

De plus, ce moment d'échange avec vos étudiants leur permettra de se sentir écoutés, conseillés et impliqués dans leur apprentissage. Les étudiants se sentiront donc plus motivés et s'impliqueront davantage dans leurs cours sachant qu’ils seront adaptés à leurs besoins et attentes.

Afin de pouvoir avoir ce moment de débriefing avec vos élèves, vous pouvez simplement leur poser des questions en fin de cours ou alors opter pour des quiz comme Kahoot par exemple. Cela vous permettra de constamment progresser dans votre pratique du digital learning tout en améliorant l’apprentissage de vos apprenants.



Newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter :
"Les contours de l'innovation pédagogique"
icon du bouton : aller à la page suivante pour visiter les différents blogs
Merci !
La magie arrive dans votre boîte de réception prochainement
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Nos dernières publications