Comment mettre en place une classe inversée ?

La classe inversée est une méthode révolutionnaire dans le monde de l’apprentissage. Cette dernière a permis de métamorphoser les pratiques de l’enseignement traditionnel.

L’enseignement est initialement construit de façon à ce que le professeur donne un cours durant les heures de classe aux étudiants. En contrepartie, ces derniers réalisent des exercices en suppléments des heures de cours.

À l’inverse de ce fonctionnement, la pédagogie inversée (ou classe inversée) est une pratique qui consiste, pour les étudiants, à réaliser les cours chez eux et faire les exercices durant les heures de classe. Les apprenants peuvent aussi réaliser des quiz chez eux afin d’évaluer leur compréhension du cours et par la suite revoir les difficultés rencontrées avec le professeur en classe.

Cette méthode s’est trouvée être très fructueuse pour les étudiants. En effet, cette pédagogie est apparue après ce constat : les étudiants sont perdus lors de la réalisation des exercices chez eux. Le simple fait que les étudiants réalisent leurs exercices en présence du professeur leur permet d’être aidés et conseillés en cas d’incompréhension. Cette pratique permet donc aux élèves d’avoir une facilité à comprendre les cours, mais aussi une augmentation de leurs motivations. Grâce à cette méthode, les étudiants sont donc actifs dans leurs apprentissages et ne sont plus passifs. Ils sont donc au cœur de leur apprentissage et gagnent en autonomie ainsi qu’en responsabilités. Face à ces avantages primordiaux, de nombreux professeurs optent pour cette pédagogie…

Mais comment mettre en place une classe inversée?

Keykase vous a donc fait un récapitulatif des éléments clés pour mettre en place la méthodologie de la classe inversée.

Pour mettre en place la classe inversée, il est nécessaire de voir quel mode de fonctionnement correspond à votre établissement. En effet, il est important que la méthode utilisée lors de votre classe soit en accord avec la pédagogie pratiquée dans votre établissement. Ainsi, il est important de faire un point avec vos supérieurs dans le but de vous mettre d'accord sur la méthode utilisée.

 

Sélection du cours

Dans la mise en place de la classe inversée, il y a une étape de sélection, dans le but de voir quelle partie de votre cours peut ou non être en classe inversée. Il vous faut donc sélectionner quelle partie de votre cours pourra l’être, cela peut être un chapitre ou un thème par exemple. Cette phase de sélection est très importante car il faut trouver l’équilibre qui correspondra à vos élèves. Quelle charge de travail leur imposer ?


Choix des outils et supports

Une fois la méthode et la partie du cours choisie, place au choix d'outils utilisés pour la création des supports de cours à faire en temps libre. Le choix ici est très large, vous devez donc choisir les outils qui vous semblent les plus pertinents en fonction de votre classe. Les outils numériques sont une solution très intéressante. Ils sont faciles à utiliser et permettent de l’interactivité. 

Vous pouvez par exemple utiliser la vidéo en vous filmant et en partageant la vidéo avec vos élèves. Les présentations dynamiques sont aussi un outil très intéressant dans le cadre de la classe inversée. Dans l’objectif de vous assurer que vos étudiants réalisent bien le travail chez eux, vous pouvez utiliser des plateformes de quiz. Ces plateformes vous permettent de voir qui a réalisé les quiz mais aussi voir les difficultés rencontrées.  

Les outils vidéo : 

  • Youtube : partage de vidéo 
  • Imovie : logiciel de montage vidéo Apple 
  • Windows Movie Maker : logiciel de montage vidéo Windows 

Les outils de présentation dynamique : 

  • Prezi: logiciel de présentation interactive
  • Canva : application facile et intuitive qui permet de réaliser des présentations vidéo

Les outils de partage : 

Les plateformes de quiz : 

Une relation professeur - élèves basée sur l’échange

La pédagogie inversée nécessite d’entretenir une relation basée sur l’échange avec ses élèves. Lorsque vous commencerez à utiliser cette méthodologie, il est important de préparer vos étudiants. Vous pouvez par exemple leur donner des idées de programme à suivre ou encore des objectifs précis. Cette phase de préparation des étudiants est très importante afin que l’autonomie devienne naturelle pour eux.

Au-delà de la préparation des étudiants, vous devez leur demander des retours concernant le support, son utilisation, le cours… Avoir des retours de vos élèves vous permettra de voir si le support est bien choisi, s'il faut apporter des modifications ou revoir certaines parties du cours. Vous pourrez utiliser une petite partie du temps de cours afin de recueillir les retours des étudiants. Cette relation d’échange est très importante afin de garantir la réussite de la classe inversée.

/!\ La mise en place de la classe inversée peut représenter une charge importante de travail pour l'enseignant. Néanmoins, cette méthodologie permet une meilleure compréhension du cours par les étudiants ainsi que générer plus d’échanges entre le professeur et les étudiants. De plus, la classe inversée place l’étudiant au centre de son apprentissage et lui permet d’être le principal acteur de sa réussite.

Nous sommes conscients que la pandémie de la Covid-19 peut sembler compliquer la mise en place d’une pédagogie inversée. Cependant, Jean-Charles Cailliez, spécialiste de la classe inversée a su relever le défi. 


Nos dernières actualités